Connexion    



  • PORTONS PLAINTE CONTRE LES ANGLOMANES !

    Nous l'avons tous remarqué : nous sommes de plus en plus agressés par des publicités où l'anglais domine et où, par voie de conséquence, notre langue est reléguée au second plan, voire carrément éliminée. 

    Pour protester et agir contre cela, outre les autocollants que nous proposons à chacun de coller sur les publicités en anglais -  celles présentes dans les abris-bus, notamment -, outre le fait que l'on peut écrire aux DDPP (Directions Départementales de la Protection des Populations, anciennement les Fraudes [DGCCRF]), il y a aussi la possibilité de porter plainte directement auprès du Procureur de la République.


  • ÉCRIRE AU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L'AUDIOVISUEL (CSA), 1er trimestre 2021

    Il y a trop d'anglicismes à la télévision. Pourtant, la charte de France Télévisions stipule en son article 39 :

    « Le personnel intervenant à l'antenne est tenu à un usage correct de la langue française, conformément aux dispositions de la loi no 94-665 du 4 août 1994. Il s'abstient, à ce titre, d'utiliser des termes étrangers lorsqu'il possède un équivalent en français. »

    Protestons contre l'anglicisation ! Pour cela, écrivons régulièrement au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) dès que nous surprenons un journaliste, un présentateur, un animateur d'émission, etc. en flagrant délit d'anglomanie.


  • Quand une Française dit à une autre Française de parler anglais !

    Félicitons la députée européenne Julie Lechanteux qui n'a pas hésité à parler français, alors que la présidente de la commission des transports et du tourisme au parlement européen l'invitait à basculer à l'anglais.

    « La langue française, est écartée de la commission Transports au Parlement européen, à cause d’une organisation déplorable, à l’image de toute l’organisation de l’Union européenne », a dit Mme Lechanteux.

     



Notre sélection

À Monsieur François Bayrou, Haut-commissaire au Plan

De :  Régis Ravat, Président de l'Afrav

Objet : projet pour venir au SecOurS de la langue française et du plurilinguisme dans les revues scientifiques, par le développement et la vulgarisation de la traduction automatique.

Destinataire :  Haut-commissariat au Plan - M. François Bayrou, Haut-commissaire au Plan - 20 avenue de Ségur - 75007 PARIS

Merci Simone !

Notre ami Ilyes Zouari a publié un article très intéressant traitant de la baisse de la natalité en France, Cet article est paru, entre autres supports, sur le site Agora Vox.

Cette baisse de la natalité serait-elle due à la perte de confiance des Français en eux-mêmes, une perte de confiance qui pourrait expliquer aussi qu'un bon nombre d'entre eux s'abandonnent à l'anglais plutôt que de défendre en fiers francophones, la langue française ? 


Tableau d'honneur (année 2021)

Bravo à Cyril B. qui, à Nîmes, a collé un autocollant « En France, la langue est le français, pas l'anglais ! », sur un panneau publicitaire de l'Arc Club de Nîmes qui emploie l'expression anglo-américaine "Indoor World Series" sans traduction aucune en français.

 

L'affaire de l'aéroport de Lorraine, ça continue !

En 2017, pour un prétendu problème d'irrecevabilité, le procès contre la dénomination anglaise "Lorraine Airport", de l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, n'a pas pu avoir lieu.

De plus, à l'époque, le juge nous avait condamnés au titre de l'article 700 du code de procédure civile à payer 1500 euros à la partie adverse (l'aéroport). 


La Francophonie

  • La population du monde francophone atteint 524 millions d'habitants !

    Après avoir récemment dépassé l'Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde francophone compte désormais 524 millions d'habitants.

    Une progression essentiellement due à l'Afrique francophone, dont l'émergence démographique et économique mériterait davantage d'intérêt de la part des pays francophones du Nord, et notamment de la France.


  • Ottawa finance l’anglicisation de l’éducation collégiale au Québec !

    Alors qu'en France, c'est l'État français - encouragé en sous-marin par le fédéral européen - qui pousse à l'anglicisation de notre sytème éducatif dès le primaire ; anglais quasiment obligatoire, encouragement à enseigner certaines matières directement en anglais, développement des jumelages en anglais avec des classes d'écoliers de pays non-anglophones, au Québec, c'est le gouvernement fédéral (Ottawa) qui pousse à l'anglicisation du système collégial. 




Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».