Connexion    



La traduction automatique pour sauver les langues de l'anglais !

Voici un extrait du colloque - Traduction automatique et usages sociaux des langues. Quelles conséquences pour la diversité linguistique ?

Ce colloque s'est déroulé le 25 novembre 2020 et était organisation par MM. Jean-Claude Beacco, José Carlos Herreras et Christian Tremblay.



Quand le pinceau vous démange !

Quand le pinceau vous démange !

Voici mon action pour fêter la langue française en ce samedi 20 mars 2021 :



Quand une Française dit à une autre Française de parler anglais !

Félicitons la députée européenne Julie Lechanteux qui n'a pas hésité à parler français, alors que la présidente de la commission des transports et du tourisme au parlement européen l'invitait à basculer à l'anglais.

« La langue française, est écartée de la commission Transports au Parlement européen, à cause d’une organisation déplorable, à l’image de toute l’organisation de l’Union européenne », a dit Mme Lechanteux.

 



L'affaire de l'aéroport de Lorraine, ça continue !

En 2017, pour un prétendu problème d'irrecevabilité, le procès contre la dénomination anglaise "Lorraine Airport", de l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, n'a pas pu avoir lieu.

De plus, à l'époque, le juge nous avait condamnés au titre de l'article 700 du code de procédure civile à payer 1500 euros à la partie adverse (l'aéroport). 



Ottawa finance l’anglicisation de l’éducation collégiale au Québec !

Alors qu'en France, c'est l'État français - encouragé en sous-marin par le fédéral européen - qui pousse à l'anglicisation de notre sytème éducatif dès le primaire ; anglais quasiment obligatoire, encouragement à enseigner certaines matières directement en anglais, développement des jumelages en anglais avec des classes d'écoliers de pays non-anglophones, au Québec, c'est le gouvernement fédéral (Ottawa) qui pousse à l'anglicisation du système collégial. 



Début    2  ..    Fin

Défendez le français, financez des procès,

nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».