Connexion    



Le Haut Conseil International de la Langue française et la question de l'anglais post-Brexit !

Créé le 18 juin 2020 par Avenir de la Langue française (ALF) et 23 autres associations de la synergie, le Haut Conseil international de la langue française et de la francophonie (HCILFF) a aussitôt agi (lettre ouverte du 14/9/2020 au Président de la République) tout en renforçant constamment la section France.

Par Albert Salon, Président du HCILFF



Propagande en faveur de l'anglais sur la première chaîne de la télévision française !

Mardi 15 décembre 2020 était diffusé au journal de 20h de TF1, un reportage de propagande en faveur de la langue anglaise.

Pour ce faire, le journaliste Cédric Pueyo s'est mué en touriste anglais unilingue  pour demander des renseignements en anglais aux passants lillois qu'il abordait, et ce fut, bien sûr, une occasion de plus pour fustiger le faible niveau en anglais des Français, classés 28e sur 34 en Europe selon Education First, un institut qui, comme par hasard, vend des cours d'anglais. 



Valéry Giscard d'Estaing, un anglomane est mort !

L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, est mort mercredi soir 3 décembre à l'âge de 94 ans. Il a été à la présidence de la France de 1974 à 1981.

Pour le sujet qui nous concerne, c'est-à-dire la langue française et la Francophonie, nous pouvons dire qu'il a été un mauvais président, un président plus intéressé par le monde anglo-américain et par l'Union européenne que par la défense et la promotion de notre langue.



Refusons le séparatisme linguistique !

Tout le monde le constate, mais nos décideurs et politiciens ont l'air de fermer les yeux sur le problème : l'anglais envahit de plus en plus notre espace linguistique.

Des publicitaires aux journalistes, des scientifiques jusqu'aux enseignants, tous, ou presque, participent, consciemment ou non, à mettre en place partout l'hégémonie de l'anglais.



Pourquoi faire la guerre aux anglicismes ?

C'est un fait, il y a de plus en plus d'anglicismes dans notre langue. Beaucoup de personnes s'en plaignent, car elles se sentent tout simplement agressées par des mots à la prononciation et à l'écriture bizarres qui ne correspondent pas, pour la plupart d'entre eux, à la prononciation et à l'écriture des mots de la langue française.

Bien évidemment, il ne s'agit pas d'un combat ethno-centré pour revendiquer le maintien de la pureté de la langue française, non, il s'agit tout simplement d'un combat pour éviter de complexifier encore plus notre langue, un combat pour lui assurer sa cohérence, sa cohésion - le français est une langue latine et non germanique comme l'anglais - et lui maintenir ainsi sa clarté et son universalisme.



Début    2  ..    Fin

Défendez le français, financez des procès,

nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».