Connexion    



À venir : Le livre en français sur l'impérialisme linguistique, du Britannique Robert Phillipson !

Bonne nouvelle : le livre "English-only Europe ? Challenging linguistic policy", du Britannique Robert Phillipson a été traduit en français.

Il paraîtra dès le 14 mars sous le titre de « L'impérialisme linguistique de l’anglais, un défi pour l’Europe ! ».

Robert Phillipson est l'auteur de plusieurs livres en anglais concernant l'impérialisme linguistique.


Pour l'occasion de la sortie de son livre en français, Robert Phillipson viendra à Paris les 11 au 14 mars 2019.

 

L'impérialisme linguistique de l’anglais, un défi pour l’Europe !

La domination de l’anglais Un défi pour l’Europe, par Robert Phillipson

Préface de François Grin

Traducteurs : Elisabeth Barbey, Bernard Cornevin et Marcelle Provost

Paris : Libre & Solidaire

« Dans une période de crise culturelle et politique de l'Union européenne, la traduction française du livre de Robert Phillipson arrive à point nommé. Il met l'accent sur ce qui est le nœud central qui peut relier le maintien d'une culture européenne originelle et le sentiment d'une justice sociale à l’œuvre : la langue. Ou plutôt, les langues. » Sacha Bourgeois-Gironde, Professeur d'Économie, Université Paris 2.

« Ce livre passionnant représente une contribution incontournable à l’analyse de l’hégémonie linguistique, idéologique, économique et culturelle de « l’industrie » de la langue anglaise. Les arguments minutieusement développés fournissent des armes irréfutables pour la « défense et illustration » de toutes les autres langues, y compris, bien entendu, le français. » Hugo Baetens Beardsmore, Professeur, Université Libre de Bruxelles.

« Cet ouvrage est précieux, et même indispensable. Il aborde une série de questions trop souvent évitées ou éludées, alors même que nombre d’Européens se les posent : pourquoi l’anglais jouit-il, en Europe, d’une position tellement privilégiée ? Est-ce nécessaire ? Est-ce justifié ? Est-ce inévitable ? » François Grin, Professeur, Université de Genève.

Ce livre explore le rôle des langues dans le processus d’intégration européenne. Après avoir examiné les implications des politiques actuelles, l’auteur plaide en faveur de politiques linguistiques plus actives pour la sauvegarde d’une Europe multilingue, condition d’une Europe unie. Paru initialement sous le titre English-only Europe ? Challenging language policy, le livre a été actualisé et enrichi.

Robert Phillipson, d’origine britannique, est Directeur de recherche à l’École des Hautes Études Commerciales de Copenhague. Spécialiste des droits linguistiques, de l’impérialisme linguistique, et de l’enseignement, il a reçu le prix Linguapax décerné par l’UNESCO.

 

Le livre en français sur l'impérialisme linguistique, de Robert Phillipson !

Ce livre explore le rôle des langues dans le processus d’intégration européenne ; il met en avant les mesures à prendre pour éviter de nous diriger vers une Europe uniquement anglaise et américaine. La manière dont l’Union européenne traitera le multilinguisme aura d’importantes conséquences pour les pays membres et les relations internationales : le respect des langues de chaque pays doit être au cœur du développement d’une Europe unie. Il est donc primordial de se demander si l’expansion actuelle de l’anglais ne représente pas une menace sérieuse pour les autres langues européennes.

Après avoir exploré les implications des politiques actuelles, l’auteur plaide en faveur de politiques linguistiques plus actives pour la sauvegarde d’une Europe multilingue. 

En s’appuyant sur des exemples de pays ayant des politiques linguistiques explicites, le livre propose une politique linguistique inclusive pour l’Europe, donnant des pistes pour y parvenir avec des recommandations concrètes sur la manière dont la politique linguistique européenne pourrait être mieux gérée. Paru en 2003 sous le titre English-Only Europe? , l’auteur a réactualisé l’ouvrage en incluant les dernières actualités des politiques linguistiques des différents pays d’Europe. La préface à l’édition française est de François Grin, universitaire suisse, codirecteur du Centre européen pour les questions de minorités. 


Parution du livre à partir du 14 mars 2019, à commander à l'adresse :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 12 février 2019

Visite à Paris du lundi 11 mars au jeudi 14 mars 2019

de Robert Phillipson (auteur)

pour la sortie du livre

La domination de l’anglais Un défi pour l’Europe

Éditions Libre & Solidaire (Paris).

PROGRAMME

Conférence de presse

- Lundi 11 mars de 16h15 à 17h15 au Palais du Luxembourg (Sénat), salle René Coty, 15 ter rue de Vaugirard, Paris 6e. Pour les personnes qui veulent assister à cette conférence, merci d’envoyer un courriel à bernard.cornevin@gmail.com avant le jeudi 7 mars en donnant leur nom, prénom, le cas échéant fonction, et disant qu'ils assisteront à la conférence de Robert Phillipson. Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée.

Trois conférences-débats :

- Lundi 11 mars de 17h30 à 19h30 au Palais du Luxembourg (Sénat), salle René Coty, 15 ter rue de Vaugirard, Paris 6ème.

Introduction par Marie-Noëlle LIENEMANN, sénatrice de Paris.

Pour les personnes qui veulent assister à cette conférence, merci d’envoyer un courriel à bernard.cornevin@gmail.com avant le jeudi 7 mars en donnant leur nom, prénom, le cas échéant fonction, et disant qu'ils assisteront à la conférence de Robert Phillipson. Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée.

- Mardi 12 mars de 19h30 à 21h30 à Mundolingua, 10 rue Servandoni, Paris 6ème.

- Mercredi 13 mars de 18h30 à 21h à la librairie Le Maltais rouge, 40 rue de Malte, Paris 11ème.

Séance de dédicace :

- Mardi 12 mars de 16h00 à 18h00 à la librairie Les lettres du temps, 19 rue Campo-Formio, Paris 13e.

Des détails concernant l'auteur sont accessibles par le lien suivant

https://www.cbs.dk/en/staff/rpmsc

Des détails concernant l'éditeur sont accessibles par le lien suivant

https://libre-solidaire.fr/

Pour toute information complémentaire
Marcelle Provost :  

marcelle.provost@laposte.net

et 07 81 93 00 04

Bernard Cornevin : 

bernard.cornevin@gmail.com 

et 06 72 74 72 53

 

La domination de l’anglais: un défi pour l’Europe

Le nouvel ouvrage du professeur Robert Phillipson, ancien cadre du British
Council
, professeur émérite de la Copenhagen Business School, déjà auteur de
“Linguistic Imperialism“ (1992) et “Linguistic Imperialism Continued“ (2009).

C’est aussi une version actualisée en français de “English-Only Europe ? -
Challenging Language Policy“ (2003) traduit et publié en espéranto en 2005 :
“Ĉu nur-angla Eŭropo? Defio al lingva politiko“.

Préface de l’économiste suisse François Grin de l’Observatoire Économie-Langues-Formation de l'Université de Genève, auteur du rapport “L'enseignement des langues étrangères comme politique publique“.

Tous deux sont favorables à une prises en considération de l’espéranto dans la politique linguistique européenne face à la menace du tout-anglais.

Une question qui retrouve son actualité avec le BREXIT

« Dans mon livre Impérialisme Linguistique publié par Oxford Université Presse en 1992, j'analyse comment l'anglais est devenu si puissant partout dans le monde. Le livre fait un rapport sur un nombre substantiel de documents de la politique américaine et anglaise relatifs à la promotion de l'anglais comme instrument-clé de politique étrangère. Les politiques Américaines pour établir la dominance globale ont été explicites depuis les années 40. Le financement massif a été réalisé par le gouvernement Américain et le secteur privé. »

« Une genèse de l'impérialisme linguistique à travers la question scolaire »,
« L’émancipation syndicale et pédagogique » , 6 novembre 2003

« Par exemple, au milieu des années 60, la Fondation Ford finançait des projets pour renforcer l’anglais dans 38 pays. Un livre récent sur la "guerre froide culturelle" décrit les activités de la CIA en Europe pour essayer d’influencer les universitaires, les journalistes et le monde culturel. »

« L’anglais pour transformer l’univers des étudiants » (en anglais, français et espéranto)

Remarque : la French-American Foundation poursuit depuis 1976 l’oeuvre de la CIA par le formatage de ce qu’on appelle « l’élite » pour une politique d’alignement : « Qui  mène la danse ? La CIA et la guerre froide culturelle » (original : “Who paid the Piper ? “), Frances Stonor-Saunders.

Emmanuel Macron est un “Young Leader“ de la French-American Foundation, promotion 2012…

Henri Masson - espero.hm(chez)wanadoo.fr

Source : esperanto-vendee, n°132, mars 2019

 

 

 




Publié par Régis RAVAT le 19 février 2019

0 personne aime cet article.


Orthographe, corrections : contact.sy@aliceadsl.fr

Aidez-nous, Soutenez-nous

Nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».