Connexion    



Consultation citoyenne !

Dans le cadre de la consultation citoyenne annoncée par Le Président de la République et dans le but de répondre au besoin d'expression et d'écoute manifesté par le mouvement des Gilets Action pour la langue française et la FrancophonieJaunes, beaucoup de maires de France vont, dans leur mairie, mettre à la disposition de la population, un cahier de doléances.

Voilà donc une excellente occasion de mettre sur le tapis la langue française et la Francophonie.

Oui, voilà une excellente occasion pour les Gilets Jaunes qui voient rouge lorsque Macron préfère parler - donc promouvoir - l'anglo-américain que le français, d'aller écrire dans ces cahiers nos revendications de Francophones militants.

 

Exemples de revendications à écrire dans les cahiers de doléances !

Ci-après, pour information, une liste non exhaustive de revendications francophonophiles (pro-français, pro-francophonie) pour une France libre, non anglo-colonisée et ouverte au monde :

- 1. Nous demandons que la France sorte de l’UE (pour pouvoir renégocier les traités dans l’éventualité d’une nouvelle Union) ; sorte de l’euro (pour être maître de sa politique économique) ; sorte de l’OTAN (pour être non alignée sur la politique de Washington) ; sorte de la politique du tout-anglais (pour que cesse la discrimination linguistique à l’égard des langues étrangères autre que l’anglais).

- 2. Nous demandons l’arrêt de l’apprentissage précoce de l’anglais dans nos écoles et, parallèlement à cela, et à tout niveau dans la scolarité des élèves, le renforcement de l’enseignement de notre langue.

- 3. Nous demandons l’arrêt de l’enseignent EN anglais dans nos universités et grandes écoles.

  - 4. Nous demandons que les scientifiques, les chercheurs, les universitaires et les savants français soient obligés de publier leurs travaux en français.

- 5. Nous demandons que l’Espace francophone soit promu en France, dans nos médias et dans nos écoles,   au moins autant qu’est promue l’Union européenne.

- 6. Nous demandons que les pays qui n’ont pas le français comme langue maternelle, comme langue officielle ou comme langue étrangère première enseignée, soient exclus de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

- 7. La langue française étant une langue internationale, nous demandons que le Président de la République s’exprime obligatoirement en français dans ses déplacements à l’étranger et dans toute enceinte internationale. Hors des pays anglophones, nos diplomates ne s’exprimeront pas en anglais.

Emmanuel macron, langue française et cahier de doléances

- 8. Nous demandons que la loi Toubon, relative à l’emploi de la langue française en France soit renforcée   pour atteindre, au moins, le niveau de la loi 101 du Québec.

- 9. Nous demandons que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), la Délégation générale à la langue    française (DGLF), les Procureurs de la République, les juges, les Directions départementales de la protection de la population (DDPP) travaillent pour faire appliquer la loi Toubon et non pour essayer de la contourner, ce que fait, par exemple, M. Olivier Schrameck, président du CSA, qui vient d’obtenir en cela, le Prix 2018 de la Carpette anglaise.

- 10. Nous demandons que le quota de chansons EN français, sur l’ensemble de l’audiovisuel français, soit ramené à 80% des chansons diffusées.

 - 11. Nous demandons que le drapeau de la Francophonie soit mis à côté du drapeau français, chaque fois  que notre drapeau est accompagné du drapeau européen.

- 12. Nous demandons qu’il soit mis fin au système du franc CFA, système qui maintient l’Afrique francophone dans la pauvreté et demandons parallèlement à cela que soit tissé un rapport d’égal à égal avec les pays de la Francophonie (création, notamment, d’un passeport et d’un Erasmus francophones).

Cahier des doléances pour les Gilets Jaunes, mairie de Nîmes

Voici, sous le format Word, ce que vous pourriez mettre dans le cahier de doléances mis à votre disposition dans la mairie de votre ville.

Bien sûr, vous pouvez enlever ce qui ne vous convient pas, modifier des propositions  ou en ajouter d’autres.

Enfin, sachez que l’on peut imprimer ses propositions pour aller ensuite les coller  dans le cahier de doléances.

Nous avons donc là une bonne occasion de faire voir aux autorités que nous existons et que la Résistance à l’anglicisation n’est pas un vain mot.

Ensemble, agissons !

 

 

 




Publié par Régis RAVAT le 24 décembre 2018

0 personne aime cet article.


Francophonie, mon avenir !

Aidez-nous, Soutenez-nous

Nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».