Connexion    



Loi audiovisuelle : des cinéastes s'alarment

Une vingtaine de cinéastes interpellent le président Macron sur la future loi audiovisuelle, demandant à ce que le modèle français ne soit pas « sacrifié sur l'autel » de l'« ultralibéralisme ».



À Emmanuel Macron : 100 signatures contre la dictature du tout-anglais !

Dans sa qualité, dans son usage même, la langue française sombre en déshérence. Comme tant d'autres langues, et avec trop d'autres cultures, elle se trouve de fait colonisée par l'hégémonie anglo-américaine.



Michel Serres est mort ! Le grand défenseur de la langue française qu'il était, nous manquera !

Samedi 1er juin 2019, alors que Jonathan Lambert présentait son nouveau spectacle "Looking for Kim", chez Ruquier, sur France 2,  j'ai appris la mort de Michel Serres.

À ma tristesse de voir Jonathan Lambert faire un spectacle qu'il a nommé en anglais, à mon désarroi de constater que personne parmi Ruquier, les chroniqueurs et les invités de l'émission, ne se soit offusqué de ce titre en anglais, comme s'il était normal, qu'un Français qui fait un spectacle en France pour des Français le nomme en anglais, à tout cela s'ajouta ma profonde tristesse de voir partir Michel Serres, qui fut un grand défenseur de la langue française au point qu'il n'hésita pas à traiter de COLLABOS tous ceux qui, de près ou de loin, participaient à angliciser la langue française, la France et les Français.   

Jonathan Lambert ou la dictature de l'anglais



Les langues dans l'UE, un sujet occulté des grands débats pour les Europééennes !

Le concours de l'Eurovison de la chanson qui vient d'avoir lieu a montré ce que pourrait devenir l'Europe, si nous n'y prenons pas garde : anglophone et de culture étatsunienne.

Hélas, force a été de constater qu'à l'occasion des élections européennes, le sujet de la langue n'a été abordé ni par les médias ni par les candidats eux-mêmes.



Eurovision 2019 : l'anglais a encore gagné !

Le résultat de l'Eurovision 2019 est tombé : Bilal Hassani qui représentait la France cette année, a été classé 16e sur les 26 candidats en finale. Chanter en bilingue français-anglais n'a donc pas apporté la victoire à la France ce qui fait qu'à la défaite est venu s'ajouter le déshonneur d'avoir renoncé en partie à notre langue et d'avoir cédé en cela à l'anglicisation en marche.



Début    2  ..    Fin

Aidez-nous, Soutenez-nous

Nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».