Louis Riel,

martyr politique !

Louis Riel

1844-1885

Site fait dans la langue de la Francophonie, le français.

Logo de l'Association

 

 

 

Association FRancophonie AVenir

LES  PROPOSITIONS  DE  L'A.FR.AV  POUR  UNE  POLITIQUE  VOLONTARISTE  EN  FAVEUR  DE  LA  LANGUE  FRANÇAISE

 

Merci de signer la pétition en ligne

Fraternité, Solidarité, Coopération entre les francophones du monde entier.

 

Pétition contre l'anglicisation !

TRAITS DE l'A.FR.AV.

L'A.FR.AV EN ACTION

NOUS ÉCRIRE

Exigeons du CSA le respect de notre langue  à la télévision !

 

 

 

Rechercher dans le site :

AIDEZ -NOUS,

 SOUTENEZ-NOUS 

Paiement sécurisé

(Nous ne recevons aucune subvention)

FAITES DES DONS.

Fraterniphonie n°74

ADHÉREZ  À L'A.FR.AV. 

ABONNEZ-VOUS À SON JOURNAL :

 FRATERNIPHONIE. 

(vous recevrez avec le journal, pour mener la lutte, des autocollants, des tracts, des lettres types, etc.)

EN  VACANCES, 

À  L'ÉTRANGER,

quand on ne peut pas parler le français  

ni la langue du pays,

 pour éviter l'anglais ... 

parlons l'ESPÉRANTO.

Pour l'emploi du mot

« COURRIEL »

 

 À Mme Aurélie Filippetti,

ministre de la Culture,

pour la chanson en français !

 

 À M. Jean-Paul Fournier,

maire de Nîmes (Gard),

contre son Noël en anglais !

 

 Lettre à M. Gérard Pédro,

maire de Remoulins (Gard),

contre l'affichage bilingue

 

 À Henry Douais, contre

 l'appellation anglaise

"French Vallée" !

 

 Hubert Joly contre

 l'enseignement EN anglais

dans nos universités

 

DOSSIER  SUR LE COLLÈGE 

ANGLOMAQUÉ 

DE MANDUEL-REDESSAN

 

 Contre l'affichage bilingue

 du Pont-du-Gard

 

Albert Salon écrit contre

le projet de la loi Fioraso

 

Lettre à Renault contre les

"Fashion Weeks Renault Shop"

 

Lettre à M. Blanc-Tailleur,

maire de Courchevel

 

Lettre contre l'anglomanie

d'Yves Rocher

 

Attention, l'anglais, ça tue !

 

Lettre à Laurent Ruquier

pour le « Flop DIX »

 

Lettre à M. Montebourg

pour le label « Fait en France »

 

Lettre à Guillaume Pépy,

Président de la SNCF

 

Demande d'un droit de réponse

auprès du Médiateur de France 2

 

Demande d'audience auprès

du Président de la République

 

DOSSIER  SUR  LE

PROTOCOLE  DE  LONDRES

 

TEXTES DE LOI

 

ARCHIVES

DES INFO-LETTRES

 

LE  FRANÇAIS  À  L'UNIVERSITÉ  DE  SÉOUL !

 

Université de Séoul en CoréeL’apprentissage du français résiste plutôt bien en Corée du Sud : si le nombre de départements de français dans les universités est en légère baisse, le nombre d’apprenants, lui, augmente légèrement, notamment en raison de l’intérêt grandissant des entreprises coréennes pour le continent africain et pour ses marchés en pleine croissance.

Les conglomérats coréens, très exportateurs, sont en effet demandeurs d’étudiants francophones afin de les envoyer travailler en Afrique.

(pour lire l'information et la vidéo, cliquez ici)

AÏL  ITER  !  YES  ENGLISH  !

 

Comme nous pourrons le constater, au fils du reportage, la langue officielle d'Iter, c'est l'anglais, c'est-à-dire la langue des Financiers et de la mafia internationale du fric et de l'exploitation humaine. Au siècle dernier, l'humain servait de chair à canon, aujourd'hui, il semble dévolu à devenir de la chair à profit. Iter n'est pas sans rappeler non plus, le récent mondial...

Envoi de Jean-Pierre COLINARO (pour lire l'information et écouter l'entrevue, cliquez ici)

L'ANGLAIS  DANS  LES  UNIVERSITÉS  EUROPÉENNES  !

 

« Nous sommes ridicules », clamait le 10 avril 2013 Mme Geneviève Fioraso, ministre française de l’enseignement supérieur et de la recherche : nos universités ne proposent « pas assez de cours en anglais ». Depuis le début des années 1990, les Pays-Bas recommandent justement l’usage de la langue de Shakespeare dans les formations supérieures. Leurs résultats invitent-ils à les suivre ? (...)    

Envoi d'Ivan LE GALLO (pour lire l'article de presse, cliquez ici)

FORUM  DES  ASSOCIATIONS  DE  NÎMES  :  LANCEMENT  DE  L'OPÉRATION 

« SOYONS  TOUS  DES  RÉSISTANTS-COLLEURS »  !

 

Comme nous pouvons tous le constater, hélas, le paysage francophone de la France est de plus en plus pollué par des inscriptions en anglais. Face à ce désastre linguistique, il faudrait faire la grève de l’anglais, et pour cela, éviter de faire ses achats dans les magasins dont l’enseigne est en anglais, éviter d’acheter des produits français qui ont une dénomination anglaise, éviter d’aller voir des films dont les titres anglais n’ont pas été traduits en français, éviter d’aller applaudir des chanteurs français qui chantent en anglais, etc. Mais, en plus de cela, face à la publicité en anglais qui nous assaille chaque jour davantage, au point de donner l’impression que notre pays est devenu une colonie anglo-américaine, il devient urgent désormais de passer à l’action sur l’espace public, afin d’y rétablir l’autorité et la prédominance de notre langue. Pour cela, nous vous proposons de devenir un « Résistant-Colleur », un Résistant qui irait coller des affiches de protestation contre l’anglomanie sur les panneaux de l’espace public réservés à l’affichage libre.

(pour lire l'information, voir la vidéo et agir, cliquez ici)

AFRIQUE  :  EBOLA  ET  OIF

 

La France a apporté samedi 13 septembre à la Guinée, une aide de neuf millions d'euros pour créer une antenne de l'Institut Pasteur et un centre de traitement d'Ebola, lors d'une visite de la secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie Annick Girardin. « La France est là pour dire à nos amis guinéens que nous les soutiendrons face à ce fléau qui les...

Envoi de Norbert TERRAL (pour lire les articles, cliquez ici)

THAU-AGGLO  NE  ROULE  PAS  POUR  LE  FRANÇAIS !

 

Le slogan en anglais " Flash me, i'm famous", de Thau-Agglo, est illicite au regard de la loi, un procès au Tribunal administratif donnerait raison au tout plaignant qui déposerait une plainte auprès de cette instance. Au delà de l'aspect juridique de l'affaire, il est honteux que la langue de la République soit bafouée ainsi, et bafouée, qui plus est, par des...

D'Alain CHASSAGNARD (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

CLAUDE  HAGÈGE  CHEZ  LES  DJEUNS  !

 

Claude Hagège, linguisteVoici est une vidéo tirée de l'émission « Clique », diffusée le 15 mars 2014 sur Canal+. Claude Hagège était l'invité de cette émission. Éminent linguiste et un fin pédagogue, il a su expliquer d'une manière simple et sereine, l'importance de lutter contre le tout-anglais pour que vive la diversité linguistique, à un public de jeunes gens peu enclins d'ordinaire à se poser des questions sur le comment et le pourquoi des langues. Dans cette vidéo est abordée, entre autres sujets, la question de la traduction simultanée, la traduction simultanée qui a certainement un avenir très prometteur devant elle (avec l'industrie du numérique en plein développement) et qui, ce faisant, pourrait être demain la solution pour sauver la diversité linguistique du monde.

(pour voir la vidéo et réagir, cliquez ici)

QUAND  LE  FAIT  FRANÇAIS  RIMERA  AVEC  LANGUE  ANGLAISE  !

 

Montréal, deuxième ville française au monde, s’anglicise à un rythme de plus en plus incontrôlé, dénonce le poète et philosophe Raôul Duguay. Ce dernier en appelle à l’engagement des citoyennes et des citoyens afin d’effacer un déséquilibre des forces qui désavantage massivement la langue française. Rappelant la nécessité d’avoir un organisme...

Envoi de Jean-Paul PERREAULT (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

FESTIVAL  DES  ÉCRIVAINS  FRANCOPHONES  D'AMÉRIQUE  DU  NORD  !

 

Poète cajun en Louisiane, romancière acadienne du Nouveau-Brunswick, écrivain du Manitoba et beaucoup d'autres plumes participent au succès d'une littérature méconnue, celle qui s'écrit dans les enclaves francophones minoritaires d'Amérique du Nord, en plein océan anglophone. Souvent associée à tort à sa grande cousine québécoise, qui lui porte...

Envoi de Norbert TERRAL (pour lire les articles, cliquez ici)

UN  PROFESSEUR  DE  MATHS  AUX  COULEURS  DE  L'ANGLAIS  !

 

François Sauvageot, professeur de mathsLundi 1er septembre 2014, sur France 2, au journal de 20 heures, David Pujadas nous présenta un reportage sur la rentrée scolaire. Pour le cas, une fois n'est pas coutume, ce ne fut pas un professeur d'anglais qui eut l'honneur de l'antenne, mais un professeur de mathématiques, François Sauvageot, du lycée Clémenceau à Nantes. Alors que je commençais à croire que les responsables éditoriaux du JT avaient fait un effort pour sortir de leur anglomanie chronique - car rares sont les journaux télévisés du 20 Heures où le fait anglo-américain et la langue anglaise, ne sont pas mis en exergue -, je vis à l'écran, à ma grande stupéfaction,  le dit professeur de mathématiques arborer fièrement un habit aux couleurs de l'anglais : "I don't need Google. My wife knows everything". Ainsi donc, les journalistes Julie Beckrich et Frédérique Bohn, réalisateurs de ce reportage, bien que n'ayant pas pris un professeur d'anglais pour nous faire une énième pub de cette langue, se sont arrangés tout de même à nous fourguer de l'anglais à travers un prof...

(pour lire l'information, voir la vidéo et réagir, cliquez ici)

ARRÊTONS  LE  MASSACRE  DU  FRANÇAIS  !

 

Anglicismes, liaisons erronées, barbarismes, pléonasmes, fautes d'orthographe et de syntaxe : les crimes linguistiques pullulent, dénonce Jean Maillet dans « Langue française : arrêtez le massacre ! », une opinion partagée par nos concitoyens. À l'occasion de la parution aux Éditions de l'Opportun du livre de ce grammairien et lexicographe, une étude réalisée en...

Envoi de Valérie FAISIEN (pour lire les articles, écouter la bande son et réagir, cliquez ici)

DONALD  SOMMÉ  D'APPRENDRE  LA  LANGUE  DE  DONALD  !

 

Après sa nomination à la présidence permanente du Conseil européen, le Premier ministre polonais Donald Tusk s'est engagé à apprendre l'anglais d'ici son entrée en fonction, le 1er décembre. Ce pourrait être une bonne résolution pour tous les Polonais, estime le quotidien libéral Gazeta Wyborcza : « "I will polish my English, don't worry". (...)

Envoi d'Aleks KADAR (pour lire les articles de presse et réagir, cliquez ici)

ZACHARY  RICHARD,  TOUTE  LA  LANGUE  QU'IL  AIME  !

 

Zachary Richard, le bonheur de parler français(...) - « Dès qu'on est prêt à fermer le cercueil sur le cadavre de la francophonie louisianaise, ben, le cadavre se lève, pis demande une bière », lance Zachary Richard. L'auteur-compositeur-interprète milite depuis plus de 40 ans pour empêcher que le français louisianais, l'identité, l'histoire d'un peuple ne disparaissent. Et aujourd'hui, il peut passer le flambeau à la jeune génération. - « J'ai beaucoup d'espoir parce qu'il y a non seulement une volonté culturelle, mais il y a aussi une volonté économique et une volonté politique. Ce qui est vraiment très nouveau dans notre histoire. On a fini par comprendre, comme les Québécois ont toujours compris, que c'était d'abord une question politique, la question linguistique », poursuit Zachary Richard. (...)

(pour lire l'article, voir les vidéos et réagir, cliquez ici)

ATTALI  PRÔNE  L'UNION  FRANCOPHONE  !

 

(...) À la demande du président de la République, le groupe de travail présidé par Jacques Attali s'intéresse aux moyens d'exploiter le potentiel économique de la Francophonie à travers la promotion de la langue et de la culture françaises. Le groupe de travail présente 53 propositions regroupées autour de 7 axes : augmenter l'offre d'enseignement du et en...

Envoi d'Yvan  LE  GALLO (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

ÉBOLA  ET  LE  VIRUS  DU  TOUT-ANGLAIS  !

 

À l'occasion de sa conférence de presse sur Ébola aux Nations-Unies suite à son séjour effectué dans les pays touchés par cette épidémie, la Canadienne Joanne Liu qui s'exprimait en anglais et qui répondait également en anglais à des questions posées en anglais par les journalistes, n'a pu s'empêcher de souffler son bonheur quand soudain une question de notre...

Envoi de l'OBSERVATEUR (pour lire l'information, cliquez ici)

PÉRIL  SUR  LA  LANGUE  FRANÇAISE  !

 

Rémy ChieragattiÉtant donné la gravité des attaques convergentes des tenants du tout-anglais contre la langue française (« langue de la République » au titre de l’article II de la Constitution), qu’il s’agisse du projet de loi Fioraso officialisant l’anglais à l’Université, ou de la « Charte européenne des langues minoritaires et régionales » portée par l’Union européenne et par François Hollande, le M’PEP soutient bon nombre d'actions qui dénoncent la politique d'anglicisation-américanisation de notre société. Il a soutenu, entre autres associations, le CO.U.R.R.I.E.L et l'A.FR.AV dans leurs diverses pétitions et actions sur le terrain. Il organise chaque année son Université d'automne, celle de 2014 aura lieu du 8 au 11 novembre. Celle qui a eu lieu en 2013, du 31 octobre au 3 novembre à Limoges, a consacré plusieurs ateliers au problème linguistique. Nous vous livrons, ici, une vidéo d'un de ces ateliers.

(pour voir la vidéo et réagir, cliquez ici)

SOUTENONS  NOTRE  AMI  CHRISTIAN  !

 

Le cri de notre ami Christian Massé : C'est décidé : demain, je dépose une main courante contre x  et contre le possesseur d'un numéro de portable qui, depuis un certain temps, m'envoient des insultes et menaces, dans mes fonctions de président de Défense de la langue française de Touraine. Quand on nous accuse d'être intolérants lorsque...

Envoi de Valérie FAISIEN (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

NE  TIREZ  PLUS,  MESSIEURS  LES  FRANGLAIS  !

 

(...) Carrefour est une grande entreprise française. Son siège social se situe en France. Son nom est français. Son président est français. Et pourtant le groupe promeut les anglicismes, y compris... en France, où, ces dernières années, les "Carrefour Market" et les "Carrefour City" ont envahi nos centres-villes. Cette politique anglomaniaque a été lancée voilà...

Envoi de Lola LE  BRASSEUR (pour lire l'article de presse et réagir, cliquez ici)

DÉFENDRE  LE  FRANÇAIS  CONTRE  LE  TOUT-GLOBICHE

 
Georges Gastaud

Pour les auteurs de cette tribune, le français est pris en « tenaille ». D'une part, expliquent-ils, « la loi Fioraso vient d’instituer l’anglais langue de l’enseignement universitaire ». Ensuite, « le Parlement est invité à adopter la charte européenne des langues minoritaires et régionales ». Pour eux, « ces tirs croisés illustrent le démontage de l’État-nation ». Il est donc temps d' « entrer en résistance linguistique ». Vingt ans déjà. Vingt ans que la loi Toubon du 4 août 1994, disposant que le français est « la langue de l’enseignement, du travail, des échanges et des services publics », doit nous protéger d’un flot graduel et continuel de « tout-anglais », cette langue d’importation que l’on ne cesse de nous proposer, de nous imposer, de nous vendre. (...)

(pour lire l'article de presse, et voir, sur le sujet, les vidéos d'un discours de G. Gastaud, cliquez ici)

 

Sitemestre : Sylvie Costeraste -- Site de l'A.FR.AV -- Fait en France

  Reproductions partielles autorisées, si mention est faite de la source.

*

Ce site a un meilleur rendu

sous Internet Explorer

(compteur remis à zéro, le 25 février 2011)