Louis Riel,

martyr politique !

Louis Riel

1844-1885

Site fait dans la langue de la Francophonie, le français.

Logo de l'Association

 

 

 

Association FRancophonie AVenir

LES  PROPOSITIONS  DE  L'A.FR.AV  POUR  UNE  POLITIQUE  VOLONTARISTE  EN  FAVEUR  DE  LA  LANGUE  FRANÇAISE

 

Merci de signer la pétition en ligne

Fraternité, Solidarité, Coopération entre les francophones du monde entier.

 

Pétition contre l'anglicisation !

TRAITS DE l'A.FR.AV.

L'A.FR.AV EN ACTION

NOUS ÉCRIRE

Exigeons du CSA le respect de notre langue  à la télévision !

 

 

 

Rechercher dans le site :

AIDEZ -NOUS,

 SOUTENEZ-NOUS 

Paiement sécurisé

(Nous ne recevons aucune subvention)

FAITES DES DONS.

Fraterniphonie n°74

ADHÉREZ  À L'A.FR.AV. 

ABONNEZ-VOUS À SON JOURNAL :

 FRATERNIPHONIE. 

(vous recevrez avec le journal, pour mener la lutte, des autocollants, des tracts, des lettres types, etc.)

EN  VACANCES, 

À  L'ÉTRANGER,

quand on ne peut pas parler le français  

ni la langue du pays,

 pour éviter l'anglais ... 

parlons l'ESPÉRANTO.

Pour l'emploi du mot

« COURRIEL »

 

 À Mme Aurélie Filippetti,

ministre de la Culture,

pour la chanson en français !

 

 À M. Jean-Paul Fournier,

maire de Nîmes (Gard),

contre son Noël en anglais !

 

 Lettre à M. Gérard Pédro,

maire de Remoulins (Gard),

contre l'affichage bilingue

 

 À Henry Douais, contre

 l'appellation anglaise

"French Vallée" !

 

 Hubert Joly contre

 l'enseignement EN anglais

dans nos universités

 

DOSSIER  SUR LE COLLÈGE 

ANGLOMAQUÉ 

DE MANDUEL-REDESSAN

 

 Contre l'affichage bilingue

 du Pont-du-Gard

 

Albert Salon écrit contre

le projet de la loi Fioraso

 

Lettre à Renault contre les

"Fashion Weeks Renault Shop"

 

Lettre à M. Blanc-Tailleur,

maire de Courchevel

 

Lettre contre l'anglomanie

d'Yves Rocher

 

Attention, l'anglais, ça tue !

 

Lettre à Laurent Ruquier

pour le « Flop DIX »

 

Lettre à M. Montebourg

pour le label « Fait en France »

 

Lettre à Guillaume Pépy,

Président de la SNCF

 

Demande d'un droit de réponse

auprès du Médiateur de France 2

 

Demande d'audience auprès

du Président de la République

 

DOSSIER  SUR  LE

PROTOCOLE  DE  LONDRES

 

TEXTES DE LOI

 

ARCHIVES

DES INFO-LETTRES

 

FRANCOPHONIE  :  L'ALERTE  AU  DÉCLIN  !

 

À l'approche du 25e sommet de la Francophonie, en novembre à Dakar, des personnalités de tous horizons expriment leur pessimisme quant à la pérennité de la Francophonie en tant qu'espace géopolitique et de la langue française comme langue internationale, et sonnent l'alerte. C'est une rupture par rapport à l'approche officielle, selon laquelle Francophonie et langue française sont sans problème de pérennité. Enfin, on parle vrai du déclin et même du risque de mort de l'une et de l'autre. (...)

De Michel GUILLOU (pour lire l'information, cliquez ici)

NOUS  COLLABORONS  À  LA  DISPARITION  DU  FRANÇAIS  !

 

 (...) La langue et la culture françaises sont désirées partout dans le monde comme une alternative au modèle anglo-saxon. Mais nous, nous y avons renoncé. Sinon, nous verrions tous les jours à la télévision française les Québécois, les Belges, les Suisses, les Burkinabés. .. Or que nous propose-t-on ? Des séries américaines. La France a renoncé à la francophonie pour prendre part à l'Europe anglophone. Djibouti sera perdu dans dix ans, le Rwanda, où les professeurs de français sont...

Envoi de Laurent VANDAMME (pour lire l'information, cliquez ici)

UNE  SOCIÉTÉ  TOTAL...EMENT  VENDUE  À  L'ANGLAIS  !

 

Total, pas d'impôts, pas de langue française !La langue française étant une langue internationale, Total aurait dû faire sa publicité en français, quitte à la sous-titrer en deux ou trois autres langues internationales. Mais, apparemment, la devise de Total, c'est zéro impôt en France et zéro pour la langue française. Lamentable !

Il est triste de constater que Christophe de Margerie, le président-directeur général de Total, un des patrons les mieux rémunéré de France, soi-disant paternaliste et près de ses employés, n'ait pas plus de conscience et de respect à l'égard de la langue française, pourtant la langue-mère de l'entreprise.

Nous venons d'apprendre la mort accidentelle de ce monsieur. Puisse alors celui qui le remplacera à la tête de Total, ne pas être totalement vendu à l'anglais, et ne pas suivre en cela, son exemple désastreux en matière de langue française et de francophonie !

(pour lire l'information, voir les vidéos et réagir, cliquez ici)

COMMENT  LA  CITY  ANGLICISE  LA  FRANCE  !

 

Aux actualités de 20 heures, sur France 2, le jeudi 16 octobre 2014, David Pujadas, le journaliste-présentateur du journal, nous fit part d'un reportage sur les Français exilés à Londres. Ils seraient près de 300 000 - merci, l'enseignement obligatoire de l'anglais en France ! -, ce qui, ramené à l'échelle d'une ville, ferait de cette population, la 5 ou 6e ville de France, deux fois la ville de Nîmes ! Devant cette fuite de la jeunesse et des cerveaux, les gouvernements qui se sont succédés....

Envoi de Valérie FAISANT (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

LOI  TOUBON  :  « TOUT  VA  TOUT  BON,  MADAME  LA  MARQUISE ! »

 

À l'occasion des « 20 ans de la loi Toubon », des gens bien comme il faut, comme on dit, censés être de grands défenseurs de la langue française, se sont réunis au Palais du Luxembourg à Paris, le lundi 13 octobre 2014. Alors que notre pays s'enfonce chaque jour davantage dans l'anglicisation tous azimuts, on aurait bien aimé savoir comment ces braves-gens allaient s'y prendre pour donner du poids à cette loi, pour la renforcer même : on n'a pas parlé du problème. On aurait bien aimé...

Envoi de Jean-Pierre COLINARO (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

LE  RÈGLEMENT  DE  L'ASSEMBLÉE  NATIONALE,

AU-DESSUS  DES  RECOMMANDATIONS  DE  L'ACADÉMIE  FRANÇAISE  !

 

Sandrine Mazetier et la langue françaiseSur fond de langue française, une polémique a eu lieu le 6 octobre 2014 à l'Assemblée nationale, le député Julien Aubert ayant été rappelé à l'ordre par la Présidente de séance, Mme Sandrine Mazetier, au motif qu'il s'adressait à elle en la nommant « Madame le président » et non « Madame la présidente ». La présidente de séance n'ayant pas apprécié que le député ne veuille pas féminiser sa fonction, a fait inscrire l'incident au procès-verbal de la séance et a condamné le député à une amende d'un quart de son indemnité parlementaire pendant un mois.

Pour se défendre, M. Aubert a dit que s'il employait l'expression « Madame le président », c'était pour respecter la langue française et suivre, ce faisant, les règles édictées en la matière par l'Académie française. Pour justifier son rappel à l'ordre et l'amende qu'elle a infligés au député, Mme Sandrine Mazetier s'est appuyée sur le règlement intérieur de l'Assemblée nationale, qui, Assemblée, a opté, en son temps, pour la féminisation des fonctions. (...)

(pour lire l'information, voir les vidéos et réagir, cliquez ici)

POUR  CERTAINS,  IL  Y  A  TROP  DE  LANGUES, 

POUR  D'AUTRES,  OU  LES  MÊMES,  TROP  D'HUMAINS,   !

 

« Il y a 6000 langues parlées dans le monde, 5 999 de trop, l’anglais suffira. » Faite par un sénateur étatsunien à Hervé Lavenir de Buffon (réf. « Le Figaro Magazine » du 22 juin 2002), cette réflexion traduit bien le mépris des différences de ceux qui veulent imposer leur façon de voir le monde et décider de son sort. Hervé Lavenir de Buffon affirme par ailleurs avoir pris connaissance d’un rapport de la CIA qui, en 1997, laissait cinq ans aux États-Unis pour imposer leur langue comme seul...

Envoi de Valérie FAISIEN  (pour lire l'information et méditer, cliquez ici)

POROCHENKO : POUR  UNE  UKRAINE ANGLO-AMÉRICANOPHONE  !

 

Ce n'est pas le russe, mais l'anglais qui doit être la seconde langue obligatoire en Ukraine, a estimé vendredi 3 octobre, le président ukrainien Piotr Porochenko lors d'une rencontre avec des représentants de la société civile à Lvov, dans l'Ouest du pays. « Ce n'est pas le russe, mais l'anglais qui doit être la seconde langue obligatoire en Ukraine », a déclaré le chef de l'État, cité par l'agence locale Gai-info. Selon M. Porochenko, « Il existe un rapport entre le niveau de vie...

Envoi d'Ivan LE GALLO (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

CHEZ  CARREFOUR,  C'EST  IDÉAL  POUR  S'ANGLICISER  !

 

Carrefour-Deals-AnglicisationCARREFOUR, groupe français dans la grande distribution, donne des noms anglais à ses produits : First line, Blue Sky, Top Bike, Green Cut, Bootstore, Ooshop, Home, Ink Set, Powder Flash, Carrefour Discount, Tex Fashion Express, Tex Baby, Energy Drink, N°1 Apple Nectar’s, Pomelos Drink, Ananas Juice,N°1 Home Clean, Carrefour Light, Carrefour on line, etc. et maintenant, comme si cette orgie de mots anglais ne suffisait pas, voici le "DEALS" du Mois carrefour ! Merci Carrefour, merci pour la langue française, la langue des clients, en France. Il est triste tout de même de constater que si le client est roi, il n'est en tout cas pas considéré aux yeux de Carrefour, comme un roi francophone. Lamentable !

Bon serait de rappeler alors à M. Plassat, PDG du groupe Carrefour, que la langue du commerce, c’est celle du client, et pas forcément en priorité, et systématiquement, celle de Mickey.

(pour lire l'information, voir la vidéo et réagir, cliquez ici)

ANGLAIS  EN  FRANCE,  FRANÇAIS  AILLEURS  !

 

Le "Lovewithoutlocks" de la Mairie de Paris, le "NotInMyName" de certains musulmans français, le "Co-Chair" du président Hollande, mot anglais qu'il a accepté tacitement à son siège à l'ONU, alors que dans cette enceinte internationale, le français est une langue de travail au même titre et au même rang que l'anglais ? Pourquoi, cette non-volonté de vouloir exister en français ? Pourquoi cette soumission à la langue de l'Empire ?  (...)

Envoi de Norbert TERRAL (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

SELON  QUE  TU  PARLERAS  UNE  LANGUE  ÉTRANGÈRE  !

 

Confusion mentale ! Cette histoire d'interdire  à des agents municipaux de parler « une langue étrangère »  risque (encore !) de polluer la défense du français !  Et de faire passer les défenseurs de notre langue pour des réactionnaires d'extrême droite ! Les employés ont bien le droit de parler la langue qu'ils veulent, ENTRE EUX. Le PUBLIC, lui, a le DROIT d'être servi en FRANCAIS. Si, en plus, à titre gracieux, les employés donnent des explications dans une autre langue à des usagers...

Envoi de Denis GRIESMAR (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

LE  FRANÇAIS  À  L'UNIVERSITÉ  DE  SÉOUL !

 

Université de Séoul en CoréeL’apprentissage du français résiste plutôt bien en Corée du Sud : si le nombre de départements de français dans les universités est en légère baisse, le nombre d’apprenants, lui, augmente légèrement, notamment en raison de l’intérêt grandissant des entreprises coréennes pour le continent africain et pour ses marchés en pleine croissance.

Les conglomérats coréens, très exportateurs, sont en effet demandeurs d’étudiants francophones afin de les envoyer travailler en Afrique.

(pour lire l'information et la vidéo, cliquez ici)

AÏL  ITER  !  YES  ENGLISH  !

 

Comme nous pourrons le constater, au fils du reportage, la langue officielle d'Iter, c'est l'anglais, c'est-à-dire la langue des Financiers et de la mafia internationale du fric et de l'exploitation humaine. Au siècle dernier, l'humain servait de chair à canon, aujourd'hui, il semble dévolu à devenir de la chair à profit. Iter n'est pas sans rappeler non plus, le récent mondial...

Envoi de Jean-Pierre COLINARO (pour lire l'information et écouter l'entrevue, cliquez ici)

L'ANGLAIS  DANS  LES  UNIVERSITÉS  EUROPÉENNES  !

 

« Nous sommes ridicules », clamait le 10 avril 2013 Mme Geneviève Fioraso, ministre française de l’enseignement supérieur et de la recherche : nos universités ne proposent « pas assez de cours en anglais ». Depuis le début des années 1990, les Pays-Bas recommandent justement l’usage de la langue de Shakespeare dans les formations supérieures. Leurs résultats invitent-ils à les suivre ? (...)    

Envoi d'Ivan LE GALLO (pour lire l'article de presse, cliquez ici)

FORUM  DES  ASSOCIATIONS  DE  NÎMES  :  LANCEMENT  DE  L'OPÉRATION 

« SOYONS  TOUS  DES  RÉSISTANTS-COLLEURS »  !

 

Comme nous pouvons tous le constater, hélas, le paysage francophone de la France est de plus en plus pollué par des inscriptions en anglais. Face à ce désastre linguistique, il faudrait faire la grève de l’anglais, et pour cela, éviter de faire ses achats dans les magasins dont l’enseigne est en anglais, éviter d’acheter des produits français qui ont une dénomination anglaise, éviter d’aller voir des films dont les titres anglais n’ont pas été traduits en français, éviter d’aller applaudir des chanteurs français qui chantent en anglais, etc. Mais, en plus de cela, face à la publicité en anglais qui nous assaille chaque jour davantage, au point de donner l’impression que notre pays est devenu une colonie anglo-américaine, il devient urgent désormais de passer à l’action sur l’espace public, afin d’y rétablir l’autorité et la prédominance de notre langue. Pour cela, nous vous proposons de devenir un « Résistant-Colleur », un Résistant qui irait coller des affiches de protestation contre l’anglomanie sur les panneaux de l’espace public réservés à l’affichage libre.

(pour lire l'information, voir la vidéo et agir, cliquez ici)

AFRIQUE  :  EBOLA  ET  OIF

 

La France a apporté samedi 13 septembre à la Guinée, une aide de neuf millions d'euros pour créer une antenne de l'Institut Pasteur et un centre de traitement d'Ebola, lors d'une visite de la secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie Annick Girardin. « La France est là pour dire à nos amis guinéens que nous les soutiendrons face à ce fléau qui les...

Envoi de Norbert TERRAL (pour lire les articles, cliquez ici)

THAU-AGGLO  NE  ROULE  PAS  POUR  LE  FRANÇAIS !

 

Le slogan en anglais " Flash me, i'm famous", de Thau-Agglo, est illicite au regard de la loi, un procès au Tribunal administratif donnerait raison au tout plaignant qui déposerait une plainte auprès de cette instance. Au delà de l'aspect juridique de l'affaire, il est honteux que la langue de la République soit bafouée ainsi, et bafouée, qui plus est, par des...

D'Alain CHASSAGNARD (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

CLAUDE  HAGÈGE  CHEZ  LES  DJEUNS  !

 

Claude Hagège, linguisteVoici est une vidéo tirée de l'émission « Clique », diffusée le 15 mars 2014 sur Canal+. Claude Hagège était l'invité de cette émission. Éminent linguiste et un fin pédagogue, il a su expliquer d'une manière simple et sereine, l'importance de lutter contre le tout-anglais pour que vive la diversité linguistique, à un public de jeunes gens peu enclins d'ordinaire à se poser des questions sur le comment et le pourquoi des langues.

Dans cette vidéo est abordée, entre autres sujets, la question de la traduction simultanée, la traduction simultanée qui a certainement un avenir très prometteur devant elle (avec l'industrie du numérique en plein développement) et qui, ce faisant, pourrait être demain la solution pour sauver la diversité linguistique du monde.

(pour voir la vidéo et réagir, cliquez ici)

QUAND  LE  FAIT  FRANÇAIS  RIMERA  AVEC  LANGUE  ANGLAISE  !

 

Montréal, deuxième ville française au monde, s’anglicise à un rythme de plus en plus incontrôlé, dénonce le poète et philosophe Raôul Duguay. Ce dernier en appelle à l’engagement des citoyennes et des citoyens afin d’effacer un déséquilibre des forces qui désavantage massivement la langue française. Rappelant la nécessité d’avoir un organisme...

Envoi de Jean-Paul PERREAULT (pour lire l'information et réagir, cliquez ici)

FESTIVAL  DES  ÉCRIVAINS  FRANCOPHONES  D'AMÉRIQUE  DU  NORD  !

 

Poète cajun en Louisiane, romancière acadienne du Nouveau-Brunswick, écrivain du Manitoba et beaucoup d'autres plumes participent au succès d'une littérature méconnue, celle qui s'écrit dans les enclaves francophones minoritaires d'Amérique du Nord, en plein océan anglophone. Souvent associée à tort à sa grande cousine québécoise, qui lui porte...

Envoi de Norbert TERRAL (pour lire les articles, cliquez ici)

 

Sitemestre : Sylvie Costeraste -- Site de l'A.FR.AV -- Fait en France

  Reproductions partielles autorisées, si mention est faite de la source.

*

Ce site a un meilleur rendu

sous Internet Explorer

(compteur remis à zéro, le 25 février 2011)